Dîners Afghanes the Power

3.12.21 | Actualités

Lever des fonds pour venir en aide aux réfugiées afghanes : deux dîners co-organisés par Refugee Food*, au profit d’Enfants d’Afghanistan et d’ailleurs.

“Commensalité” définition : acte de manger ensemble.
Le manger-ensemble, facilitateur du vivre-ensemble ? Pour Refugee Food*, la cuisine et le repas à table sont des catalyseurs de solidarité. Aussi, les dîners solidaires “Afghanes The Power” du 27 septembre et 30 novembre 2021 ont rencontré un franc succès, avec 250 convives réunis à chaque fois. Les bénéfices, de près de 14 000 euros, ont été entièrement reversés à l’association Enfants d’Afghanistan et d’ailleurs, pour accompagner les femmes afghanes dans leur exil et leur installation en France.

Des intervenants se sont mobilisés lors des deux éditions, aussi bien des élus locaux (Ian Brossat, Eric Pliez), que des membres de France Terre d’Asile (Delphine Rouilleault) ou de l’association Singa (Benoît Hamon), ou encore des journalistes (Nina Gheddar de Guiti News) des artistes (la peintre Mina Safari, la photographe et activiste Fatimah Hossaini, l’écrivain Benoît Cohen). Le bar à vins de la cave “Ainsi Fontaine” a abreuvé les invités.

16 chefs mobilisés en tout, des tables rondes réunissant des témoignages de personnes exilées, des intervenants journalistes ou experts des questions d’exil, des performances artistiques (concert de musique traditionnelle, exposition éphémère…) : les grands dîners solidaires, c’est tout ça à la fois, à Ground Control (Paris 12e). Parmi les chefs invités, tous bénévoles, on retrouve la cheffe de Kaboulyon Sadia Hessabi en duo avec le chef Giovanni Passerini, le top chef de Mordu, Baptiste Trudel, avec Pablo Jacob de Douze, ou encore la Brésilienne Alessandra Montagne de Nosso. D’autres chefs étaient également derrière les fourneaux pour la deuxième édition : Sugio Yamaguchi et sa cuisine végétale, Olive Davoux accompagnée de ses poissons, Clarie Feral Akram, Romain Meder, entre autres.