Hamel SHFIAREW

Cuisine éthiopienne
Paris

AUJOURD’HUI  •  Cuisinière à la Résidence, restaurant du Refugee Food Festival

SPÉCIALITÉ • Injera, grande galette de tef, accompagné de divers currys

Portrait

Hamel Shfiarew se concentre sur ses carottes et ses oignons alors qu’elle les hache pour la soupe de lentilles éthiopiennes qu’elle prépare pour les clients de La Résidence. Elle lève les yeux, en souriant, et dit : « Chez moi, je mets des épices, beaucoup d’épices dans cette soupe, mais les gens d’ici n’aiment pas les épices, alors je garde mon calme. »

Hamel est arrivé en France en 2015 avec une expérience de coiffeuse dans l’entreprise familiale d’Addis-Abeba, ainsi qu’un certificat d’une école hôtelière de cette ville. Son voyage a été ardu, avec un séjour de deux ans au Soudan et un séjour dans la jungle de Calais. À son arrivée à Paris, elle a étudié à Pro-Empt, qui lui a proposé de poursuivre des études de gestion hôtelière et de cuisine. Elle est maintenant cheffe de cuisine à La Résidence où elle mélange les cultures en préparant des plats aux influences syriennes et éthiopiennes. « Les cuisines se ressemblent à certains égards », dit-elle, ajoutant qu’elle pense pouvoir ajouter d’autres plats éthiopiens au menu.

Hamel aime son travail, elle s’est fait des amis, elle a une communauté. Son plat français préféré ? « La salade », dit-elle en riant. « J’adore la salade fraîche d’ici. » Mais plus que la nourriture, elle apprécie sa sécurité. « Ici, on travaille, on choisit les choses et on les paie », dit-elle sans détour. « C’est simple, et c’est sûr ».